mars 4th, 2013 at 9 h 27 min by admin

Contre la cybersécurité et notre cybervie

Dans une Europe en crise, l’économie de la région Nord-Pas de Calais est moribonde. Les taux de chômage, de cancers, de pollution, de suicides, d’alcoolisme ou d’incarcération disputent les premières places – principalement à la Haute Normandie et à l’Île de France.

Ses dirigeants, élus et industriels, n’en finissent plus de nourrir l’illusion d’une « redynamisation du territoire » et la promesse de nouveaux saccages : agrandissement des ports de Calais et Boulogne, développement de l’aquaculture, du tourisme, saignée du canal Seine-Nord, construction d’un grand stade, projets de trams-trains, de centrales à gaz, d’énergies renouvelables. On rase les friches industrielles et urbaines pour bâtir les friches de demain. Voir la Zone de l’Union, par exemple. On greffe un Louvre à Lens en espérant qu’il soit un « levier » de croissance pour le bassin minier – tout en saluant, des trémolos dans la voix, le courage de ces générations de silicosés sacrifiés pour la France. Surtout, on mise sur la « Recherche & Développement », activité première et centrale pour ouvrir des perspectives de profits et d’emplois. Principalement dans l’économie numérique, le nouvel eldorado industriel de ce début de siècle.

La région Nord – Pas de Calais compte 24 000 chercheurs dans l’économie numérique dont 1 500 à Euratechnologies, la « pépinière » lilloise. Leurs nuisances sont résumées par le directeur d’EuraRFID : « l’identification, la traçabilité, la mobilité, la localisation, la sécurité et la sûreté » de tous et de l’environnement. Carte de vie quotidienne pour le bétail humain, puçage des biens de consommation, capteurs sur les réseaux d’eau et d’électricité, géolocalisation des citadins, univers virtuels, etc.

Selon les experts industriels et militaires réunis en janvier à Lille au Forum international de la cybersécurité, il est urgent de se protéger contre les cyberattaques. D’une part pour protéger les secrets scientifiques de toutes ces entreprises qui font la richesse de la France et de notre région. D’autre part pour assurer la sécurité de notre société de plus en plus connectée, et donc vulnérable aux cyberattaques. En bâtissant une « ville intelligente », Euratechnologies, Lille Métropole et le Conseil régional nous dépossèdent un peu plus chaque jour de notre quotidien. C’est pourquoi il faut fermer Euratechnologies.

Une présentation des activités d’Euratechnologies et des raisons de fermer ce pôle excellent seront présentées à la bouquinerie L’Insoumise, 10 rue d’Arras à Lille, le mercredi 27 mars 2013 à partir de 20h. (linsoumiselille.wordpress.com)

Le texte complet est ici : Fermer Euratechnologies

Le texte broché là : Fermer Euratechnologies_Brochure

La délibération métropolitaine du 14 décembre 2012 qui annonce le projet U-City : Convention U City

Plus d’informations sur le projet de carte de vie quotidienne :

Lille[Big Brother]XXL :  http://hors-sol.herbesfolles.org/2011/02/27/lillebig-brotherxxl/

L’Enfer Vert : http://hors-sol.herbesfolles.org/2011/12/09/sortie-du-livre-lenfer-vert-enquete-sur-lecolo-technocratie-lilloise/

Hors-sol

Comments are closed.