mars 28th, 2011 at 9 h 31 min by admin

Un « porteur de parole » est un jeu d’éducation populaire qui consiste à porter la parole de personnes croisées dans la rue. Une question est posée sur un carton. Ainsi que les différentes réponses déjà apportées par des passants. Ce montage fait de cartons et de marqueurs est un prétexte à la discussion. Le dimanche 6 mars 2011, un groupe de quelques personnes a mis en place ce petit dispositif aux abords du marché de Wazemmes.

La question était la suivante : « Demain, on va vous faciliter la vie quotidienne avec une carte à puces « passe partout » pour gérer nos déplacements et cibler nos besoins. Y ‘a t-il un danger ? »

Les réponses sont multiples et variées. Elles peuvent aller dans tous les sens, parfois farfelues. Et c’est tant mieux. Les voici, signées à chaque fois de l’âge et du prénom de la personne :

« Il y a peut être moyen que ça rende service, mais il y a surtout 100 fois plus de dérives possibles. » Maxime 22 ans

« Il y a danger, mon fils est sur facebook, quand on achète sur internet, ils peuvent repérer les noms et le numéro de carte bancaire. » Marie Brigitte 56 ans

« Les grandes entreprises font de l’argent grâçe à la surveillance. Temps perdu dans les transports = égale économies pour les riches. » Samuel 57 ans

« C’est un danger pour le libre arbitre. Ca peut aussi développer l’intelligence. C’est le problème du totalitarisme. On est dessaisi de notre participation, de notre voix dans la cité. » Jeanne 58 ans

« Restriction des libertés : qui aura accès aux informations collectées par ce système ? » Ouassima 33 ans

« Moi je suis vraiment dégouté que ce soit les verts qui aient appuyé cette saloperie de puce, sous prétexte qu’on prenne plus les transports en communs. » Benoit 36 ans

« Je ne suis pas d’accord pour mettre des puces partout. Je ne suis pas d’accord pour un espionnage autorisé. » Jacques 71 ans

« Si on n’a pas de chéquier ou de carte bleue visa, comment peut on faire son abonnement ? Par exemple pour le téléphone sfr. Le système à puce permettrait de recharger plus facilement son portable même quand les commerces sont fermés. » Thierry 47 ans

« Ils ne nous demandent plus notre avis. Nous ne sommes plus des êtres pensants ! Une forme d’éducation à nous désengager. C’est insidieux. » Jeanne 58 ans

« C’est horrible, des caméras partout…On va arriver dans un régime totalitaire. » Christelle 48 ans

« Avant, on fliquait les criminels, les délinquants, aujourd’hui le citoyen perd ses libertés, c’est un délinquant potentiel, il est culpabilisé. » Paul la cinquantaine

« Quand vous laissez partir une liberté, c’est dix libertés qui partent. » Paul la cinquantaine

« Moi je trouve juste que c’est con ! »  Laurence 31 ans

« Allons-nous tous devenir des salariés Philips avec une puce sous la peau pour passer les contrôles de sécurité ? » Pierre 38 ans

« Je suis suivi(e) donc je suis ! » Assma 27 ans

« Restez vigilant pour ne pas être naïf, parce que ça se met en place insidieusement. Cela me fait penser au livre « Brun Paisn » » Anne 50 ans

« Restez libre dans votre tête ;  Ce que garde un être humain emprisonné, quel qu’il soit :

-       un bâton de rouge à lèvre

-       une recette de cuisine de famille

-       un bon livre

Aline 53 ans »

« Avons-nous vraiment besoin qu’on gère nos déplacements ? …Et quand on me cible (dessin de la cible), j’ai peur. Devons nous devenir transparent pour les autorités et l’économie ? » Ange 40 ans

« L’individu est porteur d’informations, on pourrait tous collaborer comme des fourmis afin que la société de services contente mieux les citoyens. » Alexandre 41 ans.

« C’est le comble ! ! Pendant que les pays arabes font leur révolution pour chasser les dictateurs, la dictature s’installe insidieusement en France avec leurs puces rfid. » Christine 53 ans.

« C’est insidieux, une façon de laisser le pouvoir en place, de ne pas nous laisser parler. C’est de la délation, une atteinte grave à nos libertés. C’est du fascisme. » Cathy 58 ans

« Finalement, ça m’arrange, plus de personnes prendront leur vélo (mais pas le vélib !). » Aurélien 24 ans

« La vraie liberté se situe au delà, c’est la liberté de l’esprit ! Si le corps est entravé, l’esprit aussi ! Pour la plupart des personnes c’est une aliénation, pour les gens qui ne cherchent pas au delà ! » Philippe 43 ans

« Lisez le livre Interface. » Fatiha 49 ans

« Imigratie vin de la romania au fost bine pentru francia. » Patrick 60ans

« On n’a pas le droit à l’oubli, que fait on de ce qui est stocké ? Trop d’informations qu’on ne sait plus gérer. » Sabine 48 ans

« Those who give up essential liberties to purchase temporary safety deserve neither. » Ceux qui abandonnent les libertés essentielles pour le confort d’une sécurité temporaire ne méritent aucun des deux. Benjamin franklin. » Cory 25 ans.

« Plus j’avance dans le temps, moins je me sens libre, c’est le modernisme qui veut ça. Nous, c’est une dictature en silence. Ça m’étouffe… » Nelly 52 ans.

Comments are closed.